Retrouvez directement ici toute la programmation du Plancher et toutes les actus d'Innacor

Exposition Mimi Labeyrie

Depuis le 27 janvier 2020, des œuvres de Mimi Labeyrie sont présentées à La Grande Boutique. L ‘exposition est accessible durant les jours et horaires d’ouverture du lieu (du lundi au vendredi de 10h à 18h) et jusqu’au mois d’avril.

Mimi est né en 1953 à Clichy la Garenne (75). Arrivé en 1981 sur le territoire du Kreiz Breizh, il réside depuis sur la commune de Mellionnec ou son atelier (sa grotte) est ouvert au public.
Ancien staffeur-ornemaniste, il est sorti du moule en décidant de ne plus s’encombrer de fioritures ni d’outils. « Je n’aime pas les outils, je m’encombre le moins possible, pour qu’il n’y ait que moi et l’oeuvre ». Au cours de ses premières années en Bretagne, il habille donc un grand nombre de maisons traditionnelles de son plâtre décoratif réalisé à main levée et armé de fibres végétales.

C’est en restant auprès des enfants qu’il se remet à la peinture, courant des années 90.

« Mimi ne s’interdit rien, il n’a aucun code, on associe sa peinture à du cubisme, mais il emprunte aussi à l’Art naif. Des scènes très populaires, des couleurs très saturées, des personnages toujours de face. Son approche artistique révèle une certaine humilité, honnêteté…
Mimi ne cherche pas à faire de l’art pour être apprécié et reconnu, il a très peu de prétention, il n’a jamais exposé à plus de 70 km de chez lui car il n’éprouve pas le besoin de s’éloigner. Ses poules et son potager l’inspirent autant que l’univers médiéval fantastique de Don Quichotte de Cervantes. Il représente là où il est depuis qu’il s’est sédentarisé en centre-Bretagne alors qu’il a auparavant beaucoup voyagé. Sa peinture est très terrienne.
Après avoir rêvé d’avoir une petite ferme, il l’a eu. Mimi ne se voit pas quitter son terrain de Mellionnec pour rien au monde, même dormir ailleurs c’est une aventure ! Mimi est un taiseux, il ne doit rien à personne et ne peut compter que sur lui-même. » (Eflamm Labeyrie, Le Poher, décembre 2018)

Ce qui peut le faire sortir de sa grotte : le partage avec les scolaires. Son amour de la musique est l’un de ses plus grands plaisirs, partager la scène avec un groupe, une sculpture (plâtre et fibre végétale) ou une peinture le temps d’un concert !